Origines

PRÉSENTATION

Delimiter

Enrique Forner  fonda Marqués de Cáceres, Unión Vitivinícola, S.A., en 1970 ; une alliance historique entre une famille entreprenante consacrée au monde vinicole et aux meilleurs terroirs et vignobles de la Haute-Rioja.

Fort de sa vaste expérience acquise en France et, plus précisément, à Bordeaux où il possédait 2 Châteaux ; il révolutionna le concept du vin de Rioja à l’appui d’un modèle d’entreprise axé exclusivement sur la qualité. Une obsession qui reste intacte de nos jours et qui est toujours le leitmotiv de Cristina Forner, quatrième génération de cette illustre famille de vignerons.

Image module
LES ORIGINES

HISTOIRE

Delimiter
[1920 - 1963]
L’expérience familiale :les origines
Image module

Enrique Forner, père de  Cristina, connaissait bien l’affaire du vin depuis son enfance. Son grand-père et son père fondèrent la société Vinícola Forner en 1920, une affaire de famille dédiée à la production, la commercialisation et l’exportation du vin et située à Sagonte (Valence, Espagne).

Exilé en France pendant la guerre civile, Enrique fonda en 1952 une société similaire dans les Vallées du Rhône et de la Loire. En 1963, il acheta deux Châteaux Grands Cru Classés dans le Haut-Médoc, à Bordeaux –le Château Camensac et le Château Larose Trintaudon– convaincu de sa capacité à élaborer quelques uns des meilleurs vins au monde.

De retour en Espagne en 1968 et, à l’image des cavistes et des commerçants bordelais qui avaient élu La Rioja en fuyant le phylloxéra ; il se pencha pour La Rioja et Cenicero, au cœur de la Haute-Rioja, pour la réalisation de son grand rêve.

Enrique Forner fit appel à son ami le professeur Emile Peynaud, un vrai révolutionnaire de la culture et de l’élaboration des vins de Bordeaux dans les années 1970 et 1980, dans l’optique d’imprégner Rioja du même esprit de renouveau. Emile Peynaud déclara en 1995 :« Sous la marque Marqués de Cáceres, la famille Forner a conquis le marché international. Je suis très fier de parrainer ce vin.»

[1970]
Marqués de Cáceres
Image module
Image module

Enrique Forner trouva à La Rioja un territoire pratiquement ankylosé abritant un nombre réduit de bodegas historiques qui portaient le nom de la région partout dans le monde à l’appui d’une méthode d’élaboration restée ancrée au siècle passé. Il rencontra également un groupe naissant de commerçants vinicoles spécialisé dans la vente en vrac et à grande échelle.

Conseillé par Peynaud, le caviste appliqua les nouvelles techniques de culture et d’élaboration qui assuraient le succès de son ami à Bordeaux : le contrôle des vignes, la sélection du cépage, l’élaboration à froid afin d’extraire les premiers arômes, le vieillissement en fûts de chêne français neuf et semi neuf  et une longue maturation en bouteille pour accentuer les excellentes propriétés du Tempranillo à Rioja, à savoir, la finesse et l’élégance.

[1980 - 1990]
La consolidation d’un modèle
vineyards-rueda
Image module

Marqués de Cáceres lança sur le marché ses premiers vins rouges en 1975, Crianza de 1970 et Reserva de 1968 ; ce dernier étant le premier à avoir été élaboré dans une bodega externe avant la construction de ses propres installations en 1970.

Face aux « classiques » vins Rioja où la note dominante était le bois frisant l’oxydation, Enrique Forner présenta des vins Rioja vifs où le fruit était beaucoup plus prononcé que le bois, mais en respectant la traditionnelle composition multi-cépage à base principalement de Tempranillo, ainsi que la vocation de garantir la longue conservation propre aux grands vins du monde.

Il rénova également les vins blancs et rosés en remplaçant le vieillissement en bois afin d’offrir des sensations pleines de jeunesse, d’arômes et de fruits. Il réorganisa également le réseau de distribution commerciale en Espagne permettant ainsi de servir Marqués de Cáceres à chaque table du pays.

[1983]
Cristina Forner:  Internationalisation
Image module
Image module

Le succès de Marqués de Cáceres en Espagne ne fut pas un hasard. En effet, sa puissante équipe commerciale parcourra les meilleurs restaurants du pays valises en main remplies de bons vins. Une fois les bouteilles de ce nouveau Rioja débouchées, les restaurateurs n’hésitèrent pas à soutenir le projet.

Cristina Forner, en tête de l’entreprise familiale actuellement, intégra la société en 1983 avec un objectif bien défini : l’internationalisation de la marque. Aujourd’hui, Marqués de Cáceres exporte plus de 50 % de sa production et ses vins sont distribués dans plus de 120 pays. L’entreprise fait partie du Forum des marques de renom espagnoles (FMRE) et son Rioja est devenu les plus connu du pays. De même, elle occupe la 50ème place au classement des marques les plus admirées au monde du magazine Drinks International.

[1990 - 2000]
Deuxième élan
Image module
Image module

Des aires de renouvellement s’imposèrent dans les années 1990. À l’image d’Enrique Forner 20 ans plutôt, les jeunes œnologues et cavistes s’inspirèrent alors de Bordeaux afin de travailler le terroir et le vignoble, et d’obtenir des profils différents des traditionnels vins Rioja. Michel Rolland, l’œnologue le plus influent du moment à Bordeaux, et Marqués de Cáceres s’unirent à en quête d’une grande obsession : la qualité des vins.

En 1996, une troisième installation de vinification spécialement conçue pour les meilleurs vins s’inaugura et, en 1999, Gaudium du millésime 1994 vit le jour, donnant lieu à une nouvelle gamme de vins de Marqués de Cáceres. Ce vin bénéficiait des vignobles les plus anciens de Cecinero appartenant aux fournisseurs originaux de 1970 ; ceux qui entamèrent cette aventure avec Enrique Forner et dont la plupart ou leurs descendants sont toujours aux côtés de la société.

Image module

Preuve en est du travail, du dévouement, du respect à une agriculture centenaire et du constant soutien à ces parcelles qui deviennent de plus en plus rares à La Rioja, et qu’uniquement les marques ayant un critère et une histoire continuent de préserver afin de produire des vins comme le Gaudium.

[2010]
40ème ANNIVERSAIRE
Image module
Image module

Les débuts du siècle furent mouvementés à La Rioja. Le prix du raisin monta en flèche et seulement certaines bodegas telles que Marqués de Cáceres furent capables de supporter une telle augmentation des prix d’origine, le tout se limitant aux cartes des restaurants et aux points de ventes traditionnels.

Le réveil économique de l’Espagne fit fleurir de vins d’une qualité présumée qui multiplièrent leur prix d’une façon exponentielle. Or, Cristina Forner resta sur ses positions. Le catalogue de vins fut élargi avec des élaborations d’exception qui joignirent le Gaudium, tels que le MC ou le Paco Rabanne 40ème anniversaire en 2010. Ces vins ont fait l’unanimité de la presse spécialisée, les situant toujours en tête du classement mais jamais dans le palmarès des plus chers.

« Le vin de qualité n’est pas une affaire de spéculation », déclara Cristina Forner
dans le cadre du réveil économique espagnol. Tout comme maintenant, Marqués de Cáceres vend ses vins en tant que leader de Rioja en Espagne et dans plus de 120 pays, à un tarif garantissant le mode de vie de leurs viticulteurs et dignifiant le modèle de l’entreprise.

ORIGINES

ESPRIT DE FAMILLE

Delimiter
Présent dans plus de 120 pays, Marqués de Cáceres offre un vin pour déguster et partager
Image module

Au moins cinq générations liées au vin ont forgé le caractère familial de Marqués de Cáceres. Enrique Forner, fondateur en 1970, apprit le métier avec son père, et ce dernier avec le sien et avec son grand-père. Cette affaire de commercialisation du vin (Vinícola Forner) fut interrompue à cause de l’exil lors de la guerre civile espagnole. Sa fille Cristina Forner, figure clé dans l’internationalisation de Marqués de Cáceres, dirige la société avec fierté et forte de l’expérience de l’une des grandes familles de l’Espagne, pour laquelle le vin de qualité n’a jamais connu de frontières comme le démontre sa présence en plus de 120 pays.

La profonde conviction dans les idées assimilées en France par Enrique Forner qui ont été transmises à Rioja à partir de 1970 reste encore le pilier sur lequel Cristina Forner fait reposer Marqués de Cáceres. Cet esprit, axé sur la qualité du vin, est en développement permanent grâce à une notable politique d’investissement en matière d’innovation et de technologie ; le tout à l’écart des modes plus ou moins passagères qui déforment l’élaboration du vin afin que le consommateur puisse le déguster et le partager avec ses êtres chers et bons amis, en douceur et sans mauvaise surprise, à l’image de l’histoire de Marqués de Cáceres

ORIGINES

EL MARQUESADO

Delimiter
Le marquisat fait honneur aux services fournis à la Couronne espagnole

Image module

Un vieux ami de la famille, Don Vicente Noguera Espinosa de los Monteros, Marquis de Caceres et grand d’Espagne céda son nom à la marque.

Les origines du marquisat remontent au XVIIIème siècle. Ce titre fut octroyé par le roi d’Espagne au capitaine de la marine espagnole Don Juan Ambrosio García de Cáceres y Montemayor en signe de reconnaissance pour ses notables services à la Couronne lors de la guerre du royaume des Deux-Siciles. De nos jours, l’actuel
Marqués de Cáceres Don Juan Noguera, reste lié à société.

Image module